Soutenir les occupations face à la justice : rdv au tribunal !

Depuis une semaine, le château du Tertre, à l’université de Nantes, est occupé pour loger des exilés mineurs à la rue. Face au mouvement de solidarité inédit qui se diffuse à Nantes et dans toute la France, les autorités répondent par la répression. Lundi 4 décembre, 26 occupant-e-s du château passent en procès au Tribunal Administratif de Nantes, en face de la Place du Commerce. La justice risque de prononcer l’expulsion des lieux occupés !

Rendez-vous ce lundi, à 10h30, en solidarité. Soyons nombreuses et nombreux.


L’appel des occupant-e-s :

“Partout en France une dynamique s’est lancée, se prolonge, tente de s’ancrer pour mettre à l’abri du froid ceux qui dorment à la rue et tisser des liens de solidarité entre nous. Lyon, Poitiers , Marseille, Toulouse, Brest, Montpellier, Clermont, Bordeaux : partout en France, les réquisitions sont nombreuses. A Nantes le mouvement a commencé par occuper l’ancienne école des beaux arts (expulsée par la police). Désormais des salles de cours et un château, appartenant tout deux à l’université, sont réquisitionnés afin d’y loger des mineur.e.s isolé.e.s.

Malgré une incroyable solidarité qui s’exprime au quotidien dans les différents lieux occupés, le président de l’université a choisi le conflit et nous a livré à la justice, en enclenchant une procédure d’urgence qui ne présage rien de bon pour la suite. Des personnes solidaires avaient donné leurs noms pour soutenir les occupations. Nous avons reçu hier des convocations au tribunal, première étape menant à l’expulsion… celles ci concernent le château ET les salles censive. Cela va à l’encontre de la communication hypocrite et policée de la présidence, parlant de tolérance vis a vis de Censive.

Maintenons vivante cette solidarité dont font preuve les nantaises et nantais depuis deux semaines ! Rassemblement à 10h30 demain devant le tribunal administratif au 6 allée Ile Gloriette à Nantes, à côté de l’hôtel Dieu en soutien aux occupations de Nantes et d’ailleurs.

Vous êtes toutes et tous convié.e.s à ramener ensuite votre pique nique pour partager un repas au château du Tertre ! Après-midi détente : foot, molky et autres envies !”


Pour soutenir les personnes assignées en justice : vous pouvez compléter cette attestation pour attester que tout se passe bien en Censive et au château du Tertre, que vous n’avez pas vu de dégradations et que les lieux étaient propres. Vous devrez aussi joindre une copie ou une photo de votre carte d’identité (recto-verso).

L’idée est de collecter le plus de témoignages possibles, vous pouvez nous les envoyer en privé ou venir nous les apporter directement en Censive ce soir ou demain matin avant 10h !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.