Ça va trop loin

[Source : Ouest-France, 22 janvier 2018]

Quand même le quotidien de centre-droit Ouest-France, qui a pourtant mené une campagne acharnée contre les “ZADistes” et les “casseurs”, est choqué par le déploiement répressif à Nantes, c’est vraiment que la préfecture va trop loin. Beaucoup trop loin.

Notons qu’aucun journal ne parle des violences policières gratuites en fin de manifestation.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.