Pas d’expulsion sans réaction ! Multiplions les occupations !


Chose promise, chose faite : un nouveau bâtiment vide vient d’être investi pour loger les jeunes exilés. Des actes, pas des mots !


Après les Beaux-arts, Censive et le Château du Tertre, voici le quatrième lieu occupé à Nantes depuis l’automne ! Ce bâtiment appartient à la mairie de Nantes. La maire socialiste Johanna Rolland osera-t-elle encore envoyer les CRS matraquer et expulser la jeunesse nantaise ?

Besoin de monde immédiatement au 9 rue Maurice Sibille, proche de l’arrêt Chantier Naval (ligne de tram 1). Faites tourner !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.