Extrême droite et police : des complicités évidentes


Répression hors du commun des mobilisations, enlèvement d’un jeune exilé qui sortait d’une manifestation à Nantes, pressions sur le témoin des agressions commises à Montpellier… Qui peut encore nier les complicités évidentes entre la police, l’extrême droite radicale et le gouvernement ?


“Et effectivement, au bout d’une heure, l’interrogatoire dérape. On entend bien notamment le policier affirmer : “Moi c’est pas de témoin, je vous pète les genoux; des témoins, c’est diffamation hein. (Silence.) Là, vu que vous avez diffusé ça au ministère et tout, préparez-vous à avoir des retours de bâton”. Le témoin réplique calmement : “Mais… euh… que ceux qui ont accompli ces actes assument leurs responsabilités.” Réponse du policier, qui l’interrompt : “Occupez-vous de votre cul ! Là c’est de votre cul dont je parle”.


Source : https://www.lesinrocks.com/actu/apres-les-violences-la-fac-de-montpellier-un-policier-fait-pression-sur-un-temoin-lors-de-sa-deposition-139345-05-04-2018/

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.