Mardi 10 avril, sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes


Des dizaines de cratères de ce type dans un champ où se déroulent des affrontements. Ces cratères ont été causés par des grenades de la gendarmerie, lancées sur les manifestants.
On vous laisse imaginer ce que ça produit sur un corps humain.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.