ZAD : expulsions jour 2


À Notre-Dame-des-Landes, comme sur tous les sujets, le gouvernement Macron fait le choix de la force, en se lançant dans une opération militaire et spectaculaire aussi inutile et coûteuse qu’illégale.


Malgré une dissymétrie des forces gigantesque, l’État s’embourbe déjà. Des soutiens affluent, la résistance s’organise, et la gendarmerie a dû reculer ce matin pour la première fois, sous un déluge de feu. Mais les destructions continuent. Il y a toujours besoin de soutien sur zone et d’être le plus nombreux possible dans les rues de Nantes samedi après-midi.

Dans les gares, les universités, à Notre-Dame-des-Landes, sur tous les fronts : faisons reculer Macron !


Suivez zad.nadir.org et https://twitter.com/ZAD_NDDL pour des nouvelles en direct.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.