ZAD : les chiffres d’une guerre

  • En 8 jours, depuis le début de l’assaut militaire sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, 11.000 grenades ont été tirées. Vous avez bien lu : onze mille. 8000 lacrymogènes, 3000 explosives.
  • Près de 1400 grenades ont été tirées par jour en moyenne par la gendarmerie. Soit presque exactement un tir par minute sans interruption.
  • En 8 jours, cette opération militaire a déjà coûté au moins 3.200.000 euros. Sans compter les dépenses pour le maintien de l’ordre à Nantes, Rennes et ailleurs. Ni le coût des engins de chantiers venus démolir les lieux de vie.
  • Plus de 150 personnes ont été blessées, parfois gravement, dont plusieurs journalistes.

Sources :

http://www.europe1.fr/societe/a-notre-dame-des-landes-une-guerre-dusure-oppose-desormais-gendarmes-et-zadistes-3628367

http://www.presseocean.fr/actualite/nddl-operation-zad-la-facture-pesera-lourd-13-04-2018-268141


Le gouvernement explique avoir “délogé une trentaine de ZADistes”. À plus de 3 millions d’euros de facture, ça fait 100.000 euros par ZADiste expulsé. Mais à part ça, c’est la crise, hein.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.