La fac de Nantes expulsée par la police

Vendredi 11 mai, la fac de Nantes avait des allures de ZAD. Partout sur le campus, des boucliers, des casques, des matraques. De féroces gendarmes venus de nos campagnes jusque dans nos facs expulser les étudiants. Plus de 100 policiers face à une trentaine d’occupants fidèles au poste, présents ce vendredi, soir de vacances universitaires.

Après des mois d’actions, d’AG, de blocages, d’occupations, de discussions, de manifestations, le gouvernement répond, encore, en envoyant sa police.

Dans tout le pays, pas une journée ne passe sans une attaque fasciste ou policière contre le mouvement étudiant.

Révoltez-vous !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.