Enterré à Nantes : le PS en décomposition


Il y a deux ans, fin août 2016, le PS tentait d’organiser son université d’été à Nantes, pour “préparer la présidentielle”.


Non seulement les socialistes étaient contraints de tout annuler, sous la pression populaire, pour éviter une attaque en règle de leur rassemblement, mais en plus les nantais avaient carrément “enterré le PS” lors d’une cérémonie funéraire ironique et émeutière.

En 2018, l’infâme parti est en décomposition avancée.

Ici, l’oraison funèbre du PS, prononcée en 2016 : https://lundi.am/Eloge-funebre-du-Parti-Socialiste

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.