“En France, les CRS n’attaquent pas les étudiants ou autres”

Macron était en visite en Belgique. Brandissant une banderole : « le sang coule de leurs mains », des jeunes sont intervenus en pleine conférence présidentielle pour protester contre les violences policières commises en France, sous les ordres du gouvernement Macron. Avant d’être évacué par la sécurité, l’un d’eux demande :

« – Pourquoi vous maltraitez vos étudiants ? Pourquoi vous êtes le seul pays qui utilise des grenades contre sa propre population ?

Réponse du président, avec un sourire carnassier et cynique :

– Alors là vous dites n’importe quoi. En France, les CRS n’attaquent pas les étudiants ou autres. »

Depuis l’élection de Macron, des dizaines de milliers de grenades ont été tirées, des centaines de personnes blessées, mutilées et parfois tuées par la police. La répression est omniprésente, toujours plus violente, et touche des populations de plus en plus vastes.

Merci infiniment aux courageux et courageuses qui sont allés dénoncer le sang sur les mains du gouvernement français ! Vive la solidarité !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.