Le Comité pour Adama Traoré appelle à rejoindre les Gilets Jaunes


La violence d’État qui touche aujourd’hui les “Gilets Jaunes” frappe depuis plusieurs décennies les habitants et habitantes des quartiers populaires. La précarité, les inégalités sociales, la violence des plus riches aussi.


Le comité qui se bat depuis deux ans pour réclamer justice et vérité pour Adama Traoré, tué par les gendarmes à Beaumont-sur-Oise en 2016, appelle à rejoindre la vague de contestation sociale. Il est temps de faire converger les colères contre ce Régime injuste, autoritaire et raciste.

“Il s’agit en d’une grogne générale issue de la France dite « rurale », à l’abandon et qui subit de plein fouet les politiques libérales. De façon spontanée, elle a décidé d’exprimer son ras-le-bol en sortant dans la rue comme nous l’avons fait lors de la mort d’Adama Traoré, le jour de son anniversaire. Il y a des similitudes dans la mise en forme de ces mouvements : comme nous, ils viennent de la base, de personnes qui ne sont pas forcément dans des partis politiques ou syndicats. L’autre point : les mêmes problématiques sociales sont partagées par les gilets jaunes et les quartiers populaires. […] Ce n’est pas une alliance au prix d’un renoncement politique.”

L’évènement pour la manifestation du 1er décembre : Les quartiers en gilets jaunes


L’article du Bondy Blog.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.