Scandale du tir du policier de la BAC : “Deux poids, deux mesures”

Article de Presse Océan, 6 février 2019

“J’ai un client à l’hôpital avec une balle dans le ventre. C’est grave.
[…]
Si le tireur n’était pas un policier, ou si la victime n’était pas un voyageur, la décision aurait-elle été la même ?
[…]
On ne peut pas imaginer qu’à situation inverse, celle d’un citoyen lambda ayant blessé quelqu’un avec une arme à feu, ce dernier ne fasse même pas l’objet d’un déferrement rapide.
[…]
Le procureur de la République de Nantes a indiqué que l’enquête était “terminée”.”

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.