Les “bêtises” de Castaner

Interview Konbini : Christophe Castaner répond à Hugo Clément

Le ministre de l’intérieur est en roue libre totale. Alors qu’une des lois les plus liberticides de la 5ème République vient d’être votée pour casser le droit de manifester, Castaner répondait aux questions du journaliste Hugo Clément sur les violences policières.

Ses réponses sont plus hallucinantes les unes que les autres. Au menu : le pompier tombé dans le coma après un tir de balle en caoutchouc à l’arrière de la tête aurait «reçu un pavé». Le Gilet Jaune pacifiste, bras en l’air, qui se fait tirer dessus comme un lapin sur les Champs Élysée se serait «interposé devant les casseurs» et aurait reçu un tir «réglementaire».

Mais aussi et surtout, les mutilations, yeux arrachés, visages perforés, bref, les vies définitivement bouleversées par la violence de la police seraient des «bêtises» ! Oui, des bêtises !

La vie d’un manifestant ne vaut rien pour ce gouvernement, et il le montre. Un œil crevé est une «bêtise», alors que la moindre foulure d’un CRS est considérée comme une «attaque terrible contre la République». Une bêtise. Dans n’importe quel métier, c’est arriver avec 5 minutes de retard, dire un mot grossier… Dans la police, c’est défigurer quelqu’un.

Une bêtise. N’oublions pas.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.