Arrêté pour avoir dénoncé des violences policières

Toujours plus hallucinant.

Violenté par des policiers lors d’une manifestation au Mans, il dépose plainte.

Des semaines plus tard, la police lui annonce qu’il sera placé en garde à vue s’il maintient sa plainte en audition.

Il est finalement arrêté chez lui.

«Les policiers ont rappelé pour demander si mon mari était toujours d’accord pour venir le lendemain. Il a répondu oui. De là, on lui a expliqué qu’il serait placé en garde à vue à l’issue de son audition. On n’a rien compris. Mon mari a indiqué qu’il était une victime et qu’il ne viendrait pas s’il était placé en garde à vue. Il a été interpellé ce mardi 28 mai 2019 à son domicile vers 11h.»

Source :

https://actu.fr/pays-de-la-loire/mans_72181/un-gilet-jaune-sarthe-place-garde-vue-violences-policieres_24065578.html