MARCHE BLANCHE À NANTES : « JUSTICE POUR ABOUBACAR ! »

Un an jour pour jour après la mort d’Aboubacar, tué le 3 juillet dernier dans le quartier du Breil par un CRS, environ 300 personnes ont marché pour réclamer à nouveau justice.

Un an après le tir policier sans aucune raison légale ni légitime, l’enquête ‘piétine’. Malgré la révolte de l’été dernier, les aveux du CRS et la mobilisation des proches, le tireur n’a toujours pas été auditionné. Pire, il a repris le travail. Et les violences policières, à Nantes comme ailleurs, se sont multipliées.

Dans le défilé : des jeunes, des anciens, des habitants du quartier et des soutiens venus de l’extérieur. Un graffiti avait été réalisé précédemment, et une plaque commémorative posée par un ami du défunt.

Pas de justice, pas de paix !