DEUX POIDS, DEUX MESURES.

Dans le monde de Macron :

• Des enseignants désespérés qui gardent les copies de Bac 24H de plus pour enfin être écoutés, ça s’apparente à “prendre nos enfants nos otages”.

• Envoyer des policiers armés massacrer des lycéens mineurs à coups de LBD dans la tête, quand ils manifestent ou font la fête, c’est tout à fait normal.

Pour rappel, dans la semaine du 1er au 8 décembre, au plus fort des Gilets Jaunes, deux lycéens étaient gravement blessés à la tête par la police chaque jour.

Aucun policier n’a été suspendu.