La permanence d’En Marche prise pour cible


«Œil pour œil»


Des centaines de Gilets Jaunes manifestaient samedi matin, sous une pluie torrentielle, dans les rues de Perpignan. Sur le parcours, la permanence du député En Marche a été prise pour cible.

«La permanence du député Romain Grau (LREM) a été saccagée. La vitre brisée, des manifestants ont également mis le feu à l’intérieur du bâtiment» écrit un journaliste. Un autre média précise : «la permanence du député Romain Grau a été vandalisée, alors que l’élu se trouvait à l’intérieur. Il a trouvé refuge dans une autre pièce pour ne pas être vu.»

Notons que ce député a le profil d’un homme intègre et cohérent. Dans sa biographie sur internet, il est précisé qu’il «a été membre, ou proche de partis politiques tels que le Parti socialiste, l’Union des démocrates et indépendants, Les Républicains et La République en marche.» Comme De Rugy, il s’agit manifestement d’un homme de conviction.

Sur la banderole des Gilets Jaunes de Perpignan ce samedi, ce slogan : «œil pour œil».

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.