Grève au Centre de Supervision Urbain


Au CSU, c’est un travail nuisible, qui se situe à mi-chemin entre voyeur, délateur et policier. Nantes est devenue une ville couverte de dizaines de caméras qui épient nos moindres faits et gestes, un cauchemar orwellien.


Derrière ces caméras, des gens sont payés pour vous espionner 24h sur 24.

Ces agents chargés de la vidéosurveillance sont responsables de dizaines d’arrestations de tagueurs, de manifestants et bien d’autres ces dernières années. Par contre ces caméras étaient inopérantes sur le quai Wilson, le soir de la fête de la musique lors de la charge qui a tué Steve.

En ce moment ces agents font grève pour demander une hausse de leurs indemnités journalières. On leur souhaite de continuer leur grève le plus longtemps possible !


Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-malaise-salarial-et-mouvement-de-greve-tres-suivi-au-centre-de-supervision-urbain-824255e8-e383-11e9-9cd4-819496523a13

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don