“Trop de voix se taisent et deviennent complices”


C’est une déclaration de Macron suite aux manifestations de Gilets Jaunes du week-end. Mais nous pouvons la reprendre à notre compte :


  • Alors que des millions de personnes détestent le gouvernement
  • Alors que beaucoup sont révoltés par les exactions policières
  • Alors que nous sommes si nombreux à connaître des galères en fin du mois
  • Alors que grande majorité de la population soutien les luttes de soignants, de professeurs, de pompiers ou de Gilets Jaunes

Nous sommes toujours beaucoup trop peu dans les rues. Beaucoup trop peu pour en finir avec ce régime qui nous étouffe.

Alors oui, le silence est complice du système en place.

Rejoignez-nous !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don