Un homme désespéré tente de s’immoler, la police le met en garde à vue


Ce jour, un article dans la presse locale relate le geste désespéré d’un père de famille à Nantes


La police n’a rien trouvé de mieux à faire que d’aller interpeller l’homme pour le jeter dans les geôles du commissariat.

Partout le désespoir social. Partout, il est temps de réagir.

«Un homme, âgé d’une cinquantaine d’années avait menacé de s’immoler devant le bureau de poste du boulevard Jules-Verne, ce jeudi 21 novembre. Ce père de plusieurs enfants, qui a expliqué qu’il n’arrivait plus à subvenir aux besoins de sa famille, a finalement été interpellé à son domicile.

Il est habituellement un client «respectueux», mais qui, cette fois, semblait «au bout de sa vie. Il voulait avoir son argent rapidement».
L’homme a été placé en garde à vue».

Un traitement violent de la détresse de cet homme, symptomatique de la disparition totale de l’État social vers un État intégralement répressif, où toutes les réponses sont policières.


Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-il-menace-de-s-immoler-devant-le-bureau-de-poste-6619053

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.