11 Janvier : défilé sous les bombes


Une grande journée de lutte et de répression à Nantes. Quelques chiffres :


• 4000 personnes dans la rue le matin pour la manifestation syndicale

• Le double l’après-midi à l’appel des Gilets Jaunes

• Une violence d’État qui a franchi un nouveau cap à Nantes

• Trois canons à eau, des centaines de forces de l’ordre, un hélicoptère : l’espace militarisé

• Un guet-apens policier devant la préfecture, dès le début du défilé

• Un déluge totalement inédit de grenades explosives mortelles au milieu de la foule et au dessus des têtes

• La terreur d’État qui disloque le cortège partout en ville

• Des groupes désorganisés qui manifestent en musique partout dans le cœur de Nantes

• Un ninja qui tient la police en respect

• Des barricades, des flammes et du gaz jusqu’à la nuit

• Une manifestation particulièrement éprouvante


Compte-rendu complet à suivre !


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.