Nantes : le local d’En Marche redécoré


Ce jeudi 6 février, le local de la candidate Macroniste Valérie Oppelt a été redécoré à coup de tags, d’affiches et de confettis. La presse parle de “voyous portant des masques de couleurs”. Ambiance carnaval.


En janvier, déjà, un homme en colère était entré dans le local et avait “rudoyé verbalement l’élue et menacé de jeter une tasse”.

À Nantes comme ailleurs, il semble que tout le monde déteste le gouvernement et ses valets.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.