Paris : le rappeur Moha La Squale violemment interpelé


“Visage en sang” et “bras cassé”


Le rappeur Moha La Squale a été violemment interpellé par la police, avec plaquage au sol par trois policiers, dont un avec son genoux appuyant au niveau de la nuque. Une femme qui filmait l’arrestation a été frappée et arrêtée également. Le rappeur serait en garde à vue pour “refus d’obtempérer” et “rébellion”.

La personne qui a filmé nous a envoyé ce témoignage :

« On habite sur le trottoir d’en face ou s’est déroulée son interprétation. On est sorti de chez nous parce qu’on entendait la jeune femme avec qui il était crier. En sortant de chez nous on a vu une personne au sol, écrasée par 3 policiers avec le visage en sang. Ils ont essayé de le maîtriser pendant un bon moment. Mon frère et moi avons commencé à filmer directement parce qu’on savait que c’était tout ce qu’on pouvait vraiment faire. »

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.