Gouvernement radicalisé

Même le MEDEF, officine patronale ultra-libérale, estime qu’il faut faire “une pause” sur le dossier des retraites, car “l’opposition est trop forte”.

De son côté, le gouvernement veut “aller vite” et imposer un recul sans précédent, et massivement rejeté, à court terme. Macron et Castex sont donc plus autoritaires et capitalistes que les patrons des patrons.

Le gouvernement en place est un clan radicalisé, impopulaire et irrationnel. La seule réponse responsable est de s’y opposer par la lutte et par la rue.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.