Masque : avalanche d’injonctions contradictoires


En 24h, les autorités auront dit tout et son contraire à propos du masque et des mesures sanitaires :


  • Le premier ministre a appelé simultanément à «éviter les fêtes familiales» mais à «aller au cinéma et au théâtre».
  • Il a été interdit puis autorisé de manger et de fumer dans la rue à Paris.
  • Les cyclistes devaient être obligés de porter un masque, avant d’être autorisés à ne pas en porter.

Comme au début de la pandémie, le gouvernement navigue à vue, lance des injonctions contradictoires, change les règles en permanence. Sa seule vraie stratégie, c’est de gérer la situation à coup d’amendes et de répression. Pendant ce temps, la culpabilisation de la population tourne à plein régime, alors que ce sont bien les autorités qui sont les premières responsables de l’absence de confiance et de la cacophonie ambiante.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don