Un million d’euros pour le “Salon doré” de l’Élysée : les nouveaux rois


«Il n’y a pas d’argent magique !» : 15.000 feuilles d’or utilisées


Un budget de 930.000 € et cinq semaines de travail par une centaine de spécialistes ont été nécessaires à la rénovation du salon doré du Palais de l’Élysée, à Paris. En préambule de l’édition 2020 des Journées européennes du patrimoine organisées les samedi 19 et dimanche 20 septembre, Emmanuel Macron a souhaité féliciter les «artisans de l’excellence» qui se sont chargés de l’opération.

Le portrait officiel du chef d’État actuel y a été immortalisé et les lieux servent aussi de décor aux allocutions officielles. Les artisans qui ont remis en état le salon doré étaient répartis en deux équipes pour travailler de 7h à 23h et terminer des travaux prenant, en temps normal, deux ou trois mois. Il fallait bien cela pour rénover ce que le maître d’ouvrage Jean-François Delhay décrit, dans les colonnes du Parisien, comme la «vitrine des métiers d’art et du savoir-faire français».

L’état de la pièce aménagée en 1861 pour l’impératrice Eugénie était en effet «médiocre», explique la restauratrice des peintures Marie Bégué. La réfection des dorures qui donnent son nom au salon a nécessité 15.000 feuilles d’or représentant au total 390 grammes du métal précieux. Cinq millions d’euros sont débloqués chaque année pour les remises en état du Palais de l’Élysée.

En 2019, une «forte hausse des dépenses de l’Élysée» avait été dénoncée : les dépense du Palais ont augmenté de 3,7 millions d’euros.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.