Nantes : grande marche aux flambeaux contre les violences sexistes


Ce mercredi soir, à Nantes, plus de 2000 personnes ont marché dans le centre-ville contre les violences sexistes et sexuelles


Avant même le départ de la manifestation, Place Bretagne, les forces de l’ordre, extrêmement nombreuses et agressives, ont arrêté une manifestante qui participait à la batucada avant d’envoyer un coup de gazeuse dans la foule. Une agression caractérisée, malheureusement cohérente avec le fait de confier le poste de «premier flic de France» à un individu accusé de viol.

La marche aux flambeaux, avec beaucoup de slogans, une foule dense, et quelques tags, a traversé la ville malgré le froid et les intimidations. En tête de cortège, le chant «nous sommes fortes, nous sommes fières, et féministes et radicales et en colère».

Pour cette journée mondiale contre les violences sexistes, la voix des femmes a porté fort, à Nantes comme ailleurs.


Images : Nantes Révoltée, Marion Lopez, Elsa Gambin

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.