Pouvoir et humiliation


Quelques euros pour les SMICards


Nous avons depuis cet été le gouvernement le plus coûteux de la 5e République : 44 ministres et secrétaires d’État, 574 conseillers. Soit 185 millions d’euros par an d’argent public. Une Cour royale, obscène, avec ses dizaines de laquais et ses centaines de valets qui entourent le sommet du pouvoir. Ministres, conseillers, chauffeurs, huissiers… Un budget en augmentation de 83% par rapport au précédent gouvernement. La rémunération moyenne d’un membre de cabinet atteint 8737€ par mois, et certains conseillers sont payés plus de 10.000€.

Nous apprenions hier que le gouvernement allait «augmenter le SMIC» de 0,99%, soit une dizaine d’euros par mois pour quelqu’un qui travaille à plein temps. Alors que le pays est confronté à l’une des pires crises sanitaires, économiques et sociales depuis la Libération, et que la misère explose. Pendant ce temps, les entreprises du CAC 40 ont versé 49,2 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires en 2019, soit 15% de plus qu’en 2018.


«L’habitude du désespoir est pire que le désespoir lui-même» écrivait Camus. Il est des humiliations qui, à force d’être répétées, allument des volcans.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.