À Tours aussi, la police fait sa loi


Jeudi et vendredi dans la ville de Tours :


  • Une manifestation illégale de 120 policiers armés, avec leur équipement de service
  • En plein couvre-feu et devant un Tribunal
  • Pour faire pression sur la justice après la condamnation rarissime d’un agent
  • Plus hallucinant encore : condamné pour un coup dans le visage d’une personne, le policier cogneur avait plaidé une «une stimulation faciale pour ranimer l’individu».
  • Après les manifestations, le président du tribunal s’excuse presque, et explique que la décision était «particulièrement motivée» et «pas définitive». Bref, l’agent sera probablement relaxé en appel.

Des intimidations identiques ont eu lieu à Nantes, de nuit, de la part de la police, mais aussi à Rennes jusque devant le domicile privé de la maire, et dans d’autres villes. Ce pays est aussi grotesque qu’inquiétant.


Presse locale : https://www.ouest-france.fr/societe/police/tours-le-president-du-tribunal-s-agace-d-une-manifestation-de-policiers-en-plein-couvre-feu-7091959

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.