2021 : Réveillon répressif

L’année 2020 va finir comme elle avait commencée, à la lueur des gyrophares. En janvier dernier, la police attaquait avec une extrême férocité les cortèges de défense des retraites. Pour le 31 décembre, Gérald Darmanin annonce qu’il aligne 100.000 policiers et gendarmes pour réprimer le Réveillon du Nouvel An. Ce sera le dernier «cadeau» de l’année du gouvernement à la population.

Darmanin appelle ainsi à viser «les centres-villes, les quartiers et les zones sensibles». Les quartiers populaires seront donc particulièrement visés. Le ministre appelle les préfets à lutter «en priorité contre les rassemblements non-autorisés et les violences urbaines». Il réclame la mise en place des dispositifs de «contrôle visibles» dès l’entrée en vigueur du couvre-feu à 20h afin d’assurer «l’affirmation de l’autorité de l’État en chaque point du territoire nation de prendre». Il demande aux préfets de prendre «à chaque fois que possible des arrêtés d’interdiction de vente de combustibles ou d’alcool à emporter». ainsi qu’à multiplier les «fouilles de véhicules».

Le gouvernement veut aussi lutter contre les «fêtes clandestines». Dans le monde renversé dans lequel nous vivons, fêter le Réveillon avec ses amis constitue une «fête clandestine» décrété illégale, alors que les centre commerciaux étaient remplis jusqu’à raz-bord tout le mois de décembre et que Noël a été autorisé. La consigne est d’intervenir «dans les meilleurs délais dès qu’un rassemblement de ce type est signalé». «Outre la verbalisation des participants vous chercherez prioritairement à identifier les organisateurs» écrit le ministre aux forces de l’ordre. Enfin, Darmanin annonce un couvre-feu dès 18h dans certains départements dès le 2 janvier. 2021 débutera donc avec une réduction encore plus drastique des libertés.

Cette annonce répressive prépare sans doute une nouvelle vague de violences policières sous couvert de gestion sanitaire, en particulier dans les quartiers. Incapable de répondre aux crises en cours, le gouvernement ne connaît qu’un langage, la répression. Ce sera aussi, probablement, le début d’une nouvelle année de luttes contre Macron et son monde.


Une source : https://www.sudouest.fr/…/reveillon-du-nouvel-an…

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.