Le gouvernement est en guerre


Macron, le président banquier et ses ministres managers, sont des ultra-libéraux qui ont été élus en vantant leur «efficacité», leur «bonne gestion», leurs «performances». En réalité, c’est la nullité abyssale à tous les niveaux qui les caractérise. À présent sur la question des vaccins :


Quelques centaines de personnes vaccinées en une semaine, alors qu’il y en a des centaines de milliers voire des millions dans tous les pays voisins dans le même laps de temps. Un ministre a même avoué dans la presse : «on explique qu’on fait exprès d’aller lentement alors qu’on est incapable d’aller vite, la Santé est incapable d’organiser une campagne de vaccination massive». La risée mondiale.

Encore plus grave, un tiers des doses de vaccins commandées à prix d’or avec l’argent public auraient déjà été «perdues» à cause de «problèmes de logistique». Il y a de quoi avoir peur quand un gouvernement qui se prétend «en guerre» est d’une incompétence aussi totale.

À court d’idée de com’, le pouvoir annonce qu’il «tire au sort 35 citoyens» au hasard pour sa «stratégie vaccinale». Pourquoi pas, sauf que la population n’a été concertée ni sur les questions sociales, ni sur les libertés, ni sur l’économie, ni sur l’écologie, depuis 4 ans Macron gouverne à coup de grenades et d’ordonnances. Et maintenant que c’est la catastrophe sanitaire qu’il n’arrive pas à gérer, il met en scène un «tirage au sort».

Un macroniste aurait confié en «off» à un journaliste : «Soyons clairs, si la phase vaccinale est foirée, qu’il ne pense même pas à se présenter…» Reste à savoir ce qui est appelé «foirage» dans le cercle qui gouverne, car on est déjà bien au-delà.

En bref, les seules réussites de ce quinquennat auront été le transfert gigantesque d’argent des poches des plus pauvres vers celles des plus riches, et la militarisation à outrance d’une police d’extrême droite qui mène le pays au bord de la dictature. Incapable de soigner, incapable de fournir des masques, incapable de vacciner, incapable de donner des moyens aux hôpitaux mais champion du monde pour réprimer. Sur les sujets vitaux, la politique de Macron est criminelle.


Ces gouvernants sont des dangers publics


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.