Hommage à la Commune


Vendredi prochain, place du Bouffay à partir de 11h, venez fleurir le Mur des Fédérés


“Le vendredi 28 mai prochain, cela fera 150 ans que la Commune de Paris aura été réprimée dans le sang, que les dernières rues auront résisté, que les dernières barricades auront été démontées, que les derniers insurgés et les dernières révolutionnaires auront cessé d’être libres. Cela fera 150 ans que la Semaine Sanglante aura fini de traumatiser une ville entière, un peuple entier.

À l’heure où le pouvoir commémore Napoléon, et alors que le Sacré-Cœur n’en finit pas d’expier les péchés de la Commune, rendre hommage aux assassiné-es de cette insurrection doit être entendu pour ce qu’il est : un acte de résistance. Et puisque bien souvent les 30.000 personnes assassinées lors de la Semaine Sanglante n’ont pas de tombe à fleurir, c’est le Mur des Fédérés qui nous sert de monument.

Se souvenir, refuser d’oublier, c’est faire vivre encore la Commune dans nos rêves, dans nos désirs de liberté, dans nos projets, dans les directions que nous prenons, dans les choix que nous faisons.

Et puisque Paris n’est pas tout près, c’est le Mur des Fédérés qui viendra place du Bouffay à Nantes, le 28 mai, à travers une reproduction prête à fleurir créée par le collectif « La Commune refleurira ». Toute la journée les passant-es pourront acheter des fleurs à prix libre qui seront disposées sur le Mur, des discours seront prononcés, des lettres seront lues, des boissons seront partagées et des chants s’élanceront.

L’objectif de cette journée sera double :

  • Faire de la mémoire de la Commune de Paris une mémoire collective, en la partageant. Une éducation populaire à la Commune, une transmission de ce qu’elle a été, des espoirs qu’elle a porté.
  • Faire de la Commune une lutte actuelle, car elle n’est pas morte : elle dort. Elle se réveille d’ailleurs périodiquement, comme en témoigne la Commune de Nantes en 1968. L’idée sera donc d’utiliser un hommage au passé pour construire les luttes au présent, tisser des liens, s’organiser, et fleurir la ville au temps du covid.

Venez nous voir le vendredi 28 mai pour fleurir le Mur des Fédérés, place du Bouffay, à partir de 11h et toute la journée. N’hésitez pas à apporter vos propres productions ou de quoi dessiner, pour que vive la Commune !”

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.