🎳 JEU POUR L’ÉTÉ : LE CHAMBOUL’CONS

Place Graslin, samedi 26 juin. Artistes, techniciens et intermittents du spectacle occupaient l’opĂ©ra, Ă  Nantes, depuis 109 jours, dans le cadre du mouvement du secteur de la culture. Les personnes en lutte annoncent qu’elles quittent les lieux mais continuent la lutte, et organisent pour cela une journĂ©e d’activitĂ©s, de chants, de jeux sur la place. « On a remportĂ© une victoire, mais pas la guerre », commente un des occupants, en Ă©cho Ă  la suspension de la rĂ©forme de l’assurance-chĂ´mage.

Le soir, un cri collectif sera lancĂ©. Et tout au long de l’après-midi, un jeu, le « chamboul’cons » fait rire les passants. Un chamboul’tout revisitĂ© avec sur des boites de conserve, les visages de Macron, du PrĂ©fet, de Marine Le Pen ou de Roselyne Bachelot que chacun peut s’amuser Ă  dĂ©molir. Une initiative Ă  reproduire cet Ă©tĂ©, en famille ou entre amis, en privĂ© ou sur la voie publique.

đź“· Thomas Streetphotos