🏗️ ANTITERRORISME : VALLS ET HOLLANDE ONT PROTÉGÉ UNE ENTREPRISE COMPLICE DE DAESH

– Le gouvernement PS qui a imposĂ© l’état d’urgence couvrait le cimentier Lafarge en Syrie –

Novembre 2015 en France, une vague d’attentats de DAESH tue des dizaines de personnes Ă  Paris. Ce crime de masse Ă©pouvantable est immĂ©diatement utilisĂ© par le gouvernement pour rĂ©duire drastiquement les libertĂ©s. L’état d’urgence est dĂ©crĂ©tĂ©, des centaines de personnes sont perquisitionnĂ©es, la plupart musulmanes, et des dizaines de militants Ă©cologistes sont assignĂ©s Ă  rĂ©sidence. L’antiterrorisme est immĂ©diatement utilisĂ© contre des opposants politiques et des minoritĂ©s religieuses. François Hollande parle d’une «guerre longue contre le terrorisme» et appelle Ă  «armer la dĂ©mocratie», Manuel Valls Ă©voque une «guerre de civilisation». Le vocabulaire militariste envahit les discours politiques. Les mesures autoritaires de l’état d’urgence ne seront maintenues pour la plupart.

Pendant ce temps, une grande entreprise française, le cimentier Lafarge, continuait Ă  faire son business en Syrie et Ă  travailler avec DAESH. Une multinationale du ciment qui collabore Ă©conomiquement avec des terroristes, et se trouve actuellement poursuivie pour «complicitĂ© de crimes contre l’humanité». Un document de la Direction gĂ©nĂ©rale de la sĂ©curitĂ© extĂ©rieure (DGSE) vient de fuiter : il atteste que l’État avait connaissance d’un accord passĂ© entre le cimentier et l’organisation terroriste dès l’étĂ© 2014. Le document Ă©manant de la direction de la stratĂ©gie de ce service de renseignement, datĂ© du 26 aoĂ»t 2014 et estampillĂ© «confidentiel dĂ©fense». Il y est consignĂ© qu’un «agreement [accord en français, ndlr]» a Ă©tĂ© trouvĂ© entre le cimentier et l’EI pour la poursuite de l’activitĂ© commerciale.

Qu’est-ce que cela signifie ? Que le gouvernement socialiste n’Ă©tait absolument pas «en guerre» contre DAESH. Si tel Ă©tait rĂ©ellement cas il aurait sanctionnĂ© durement l’entreprise Lafarge et rompu les liens Ă©conomiques avec les dictatures thĂ©ocratiques pĂ©trolières du golfe. Non, le gouvernement de Valls et d’Hollande a utilisĂ© l’antiterrorisme pour durcir le RĂ©gime politique en France et rĂ©duire les libertĂ©s fondamentales tout en couvrant des acteurs Ă©conomiques rĂ©ellement impliquĂ©s dans le financement des tueurs du Bataclan.

Source : https://www.liberation.fr/…/affaire-lafarge-une-note…/