«Une forteresse qui n’est pas imprenable» : témoignage d’une employée du Château des Ducs


Samedi 21 août, la manifestation contre le Pass Sanitaire a envahi le Château des Ducs de Bretagne à Nantes. Un haut lieu touristique et culturel de la ville. Une employée du Château raconte, depuis son point de vue de salariée, le plaisir ressenti par cette action :


«Vers 15h30 j’ai entendu quelques cris, je suis descendue pour voir. Et là, j’ai vu entrer dans le château depuis le porche d’entrée, une banderole, puis des drapeaux, rouges, noirs, syndicaux et malheureusement français.

Cela fait une dizaine d’années que le Château des Ducs ne s’était pas vu envahir par une foule audacieuse comme cela. Je ne vous cache pas ma joie et mon émotion. La tête de ce hardi cortège, s’est dirigée d’un pas prompt vers l’escalier de pierre qui mène aux remparts de cette forteresse qui n’est pas imprenable. Le reste de la foule suivra calmement dans une ambiance souriante faite de chants et d’acclamations.

La parole sera prise sur l’escalier du grand gouvernement. Un mot de soutien est apporté aux agents de sécurité du château, certains ont pris des coups au ventre et au dos. Un appel a continuer la manifestation, contre le pass sanitaire et l’extrême-droite, est fait. Rendez-vous est pris la semaine prochaine, un collectif de Gilets Jaunes appelle à une manifestation régionale. Tout le monde s’amasse dans la cour, et stagne.

Moi j’observe cette étrange assistance faite de camarades et d’ennemis politiques, je discute avec des connaissances, je profite de cette demi-heure de liberté arrachée au travail. Petit plus non négligeable pour les salarié.es.

Les cadres d’astreinte, ont été dérangés pendant leur repos. Je ne verserai pas de larme. Ils oublient bien vite que leurs employés sont présents chaque week-end pour assurer l’accueil des visiteurs.

À bientôt dans les luttes!»

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don