🔵 FRANCE : QUELQUES JOURS DE BARBARIE ORDINAIRE


En quelques jours seulement, deux adolescents ont Ă©tĂ© fauchĂ©s par des voitures de la BAC Ă  Roubaix et Douai, un policier utilisait sa fonction dans le cadre d’un rĂ©seau de tueurs Ă  gages, un policier qui travaillait au contact de mineurs a Ă©tĂ© Ă©crouĂ© pour viol, un autre Ă©tait un tueur en sĂ©rie et violeur, et un dernier a Ă©tĂ© filmĂ© en train de tabasser un homme au sol. Sans compter toutes les affaires qui sont passĂ©es sous les radars mĂ©diatiques.
Et toujours pas de gros titres : «police : enquĂŞte sur l’ensauvagement d’une profession», ou encore «sentiment d’insĂ©curitĂ© au contact des uniformes», voire «police : un taux de criminels supĂ©rieur au reste de la population» ? D’habitude, les mĂ©dias gĂ©nèrent des polĂ©miques pour des Ă©vĂ©nements infiniment moins graves et prĂ©occupants que ceux-ci.