LIBERTÉ POUR GEORGE IBRAHIM ABDALLAH !


Prisonnier politique depuis 37 ans


maxresdefault-3

maxresdefault-3

248723910_4489033274466144_4035472048865520370_n-1

248723910_4489033274466144_4035472048865520370_n-1

248587016_4491708337531971_6657123447214234892_n

248587016_4491708337531971_6657123447214234892_n

248557494_4491708470865291_9165027730162977372_n

248557494_4491708470865291_9165027730162977372_n

248251252_4491708294198642_3345514783919801164_n

248251252_4491708294198642_3345514783919801164_n

248002003_4491707694198702_1021321364450653792_n

248002003_4491707694198702_1021321364450653792_n

247901651_4491707960865342_4629761818914333500_n

247901651_4491707960865342_4629761818914333500_n

247858696_4491708550865283_629524851816244659_n

247858696_4491708550865283_629524851816244659_n

247806650_4491708397531965_3397089464359568630_n

247806650_4491708397531965_3397089464359568630_n

247728744_4491708120865326_5717904381329715743_n

247728744_4491708120865326_5717904381329715743_n

247574636_4491708414198630_2656447005658274473_n

247574636_4491708414198630_2656447005658274473_n

247570033_4491708527531952_1713832925186942237_n

247570033_4491708527531952_1713832925186942237_n

247531403_4491708147531990_6250388440494415221_n

247531403_4491708147531990_6250388440494415221_n

247445179_4491707644198707_4527507642292503406_n

247445179_4491707644198707_4527507642292503406_n

244650023_4434246919944780_3408665345882081073_n-2

244650023_4434246919944780_3408665345882081073_n-2

244649433_4434247756611363_9008964346163432856_n-3

244649433_4434247756611363_9008964346163432856_n-3

244641277_4434253749944097_4122222468723030880_n-3

244641277_4434253749944097_4122222468723030880_n-3

244401309_4434247623278043_7383475789487205712_n-3

244401309_4434247623278043_7383475789487205712_n-3

242951732_4491707910865347_1855986480660750056_n

242951732_4491707910865347_1855986480660750056_n

242636714_4393383220697817_7583901592829098484_n-26

242636714_4393383220697817_7583901592829098484_n-26

242199051_4491708204198651_2028528908560341935_n

242199051_4491708204198651_2028528908560341935_n

Hier, plus de 1000 personnes ont convergé vers la petite commune de Lannemezan pour réclamer la libération de George Ibrahim Abdallah. Militant communiste libanais, il est emprisonné dans les geôles françaises depuis le 24 octobre 1984. Ce qui en fait un des plus anciens prisonniers politique du monde ! Pourquoi ? Initialement incarcéré pour «faux et usage de faux» lié à un passeport non en règle, il est ensuite condamné en 1986 pour sa participation aux luttes révolutionnaires libanaises notamment son appartenance au FPLP (Front de libération de la Palestine) et aux Factions Armées Révolutionnaires Libanaises. Par la suite, il sera largement prouvé que les accusations reposent sur des mensonges et des manipulations multiples, orchestrées par les services secrets français.

Symbole des luttes anti impérialistes et anti colonialistes palestiniennes et panarabes, George Abdallah, libérable depuis 1999, est donc enfermé sur des suspicions dont tout le monde sait désormais fausses et maintenu derrière les barreaux sur injonctions israéliennes et américaines. Les gouvernements français successifs ont tous empêchés sa libération, obéissant à un veto israélo-américain hors de toute indépendance judiciaire. En 2012, les juges ont même ordonné une nouvelle fois sa libération, sous réserve de son expulsion vers le Liban. Mais le gouvernement – socialiste – de l’époque, refusera de signer l’arrêté…

Il devient donc prisonnier pour l’exemple, marque de tout ce qui eut attendre les militants qui s’opposent farouchement aux grandes puissances et à la colonisation en Palestine. Parallèlement, Maurice Papon, nazi notoire auteur de crime contre l’humanité est libéré au bout de 4 ans seulement… Une injustice et une complaisance au fascisme insoutenable. Un acharnement judiciaire insupportable.

Hier beaucoup de monde étaient de la partie. Gilets jaunes, jeunes, moins jeunes… On compte plus de 1000 personnes, un succès pour une manifestation loin des grandes métropoles. Casseroles et feux d’artifices sont de sortie afin de faire le maximum de bruit, traversant les épais murs de bétons de la prisons jusqu’à George Abdallah. «George Abdallah, tes camarades sont là !». Il le sait et il l’entend, très probablement, compte tenu de la clameur des manifestant.e.s. Un vrai vacarme.

Le cortège est également très honorable en nombre de visuels : drapeaux, banderoles, fumigènes… traduisant l’ambiance et la détermination des participant.e.s. Plusieurs personnes montent sur les grilles entourant la prison, d’autre font sérieusement vaciller la porte d’enceinte, dans un boucan respectable. Les prises de paroles se succèdent, de Pierre Stambul de l’Union Juive Française pour la Paix à Philippe Poutou. Mais le discours le plus important, le plus vibrant, sera celui de George Abdallah lui-même, via une lettre lue par une militante. Ses paroles résonnant au micro devant le centre pénitentiaire pyrénéen. Des paroles lues comme une ode à la révolte, pour maintenir et poursuivre nos luttes.

Puis après cette longue après midi, les manifestant.e.s repartent, le cœur lourd de laisser derrière eux celui qui purge une peine infinie… Reste l’espoir de ne pas devoir revenir l’année prochaine.

VIVE GEORGE IBRAHIM ABDALLAH ET LA LUTTE PALESTINIENNE !

? : NR, Ben Art’core, Medidonk photographie


? Quelques sources : https://liberonsgeorges.samizdat.net/

https://liberonsgeorges.samizdat.net/wp-content/uploads/2014/12/dossier_CLGIA_Light.pdf

https://information.tv5monde.com/info/georges-abdallah-emmure-depuis-35-ans-dans-les-geoles-de-l-histoire-et-des-raisons-d-etat

https://lundi.am/Georges-Ibrahim-Abdallah-un-homme-en-trop…