Demain à Nantes : procès pour de la farine sur un mangeur de homard


Rendez-vous à 14h au tribunal de Nantes


Le 11 juin dernier, le candidat LREM François de Rugy avait été enfariné par une jeune femme alors qu’il se trouvait place du Bouffay à Nantes. Bien protégé par des agents en civil, qui ont sauté sur l’enfarineuse, et l’ont placée en garde à vue pendant deux jours. Émilie, âgée de 24 ans, était convoquée devant le tribunal pour répondre de «violence sur une personne dépositaire de l’autorité publique sans incapacité» et «refus de se soumettre aux opérations de relevés signalétiques». De Rugy, lui, n’est toujours pas inquiété pour s’être gavé de champagne, de homards ni pour avoir organisé des festins aux frais du contribuable.

Lors du premier procès, un homard s’est littéralement baladé dans le hall du Tribunal de Nantes avant d’être chassé par la sécurité ! Une promeneuse de homard gracieusement habillée faisait aussi déambuler son crustacé devant l’édifice, suscitant la curiosité des passants et passantes. Clou du spectacle : le homard géant en papier mâché confisqué par la police il y a quasiment deux ans avant une manifestation est réapparu devant le tribunal. Les magistrats avaient reporté le procès au 1er décembre pour «vice de forme»

La CGT Poste a réclamé l’abandon des poursuites contre la jeune femme. Jusqu’à fin mai, Émilie travaillait, dans le cadre de missions d’intérim, comme factrice à la plateforme de distribution du courrier de Nantes Bretagne. «Cela faisait depuis juin 2020 qu’elle travaillait avec nous, appréciée par tous». Le syndicat explique qu’à travers son geste la jeune femme souhaitait dénoncer une société et des politiciens qui organisent la précarité tout en vivant dans le luxe (grands crus et homards), pendant que la jeunesse fait la queue aux Restaurants du cœur​. Il rappelle qu’Émilie a passé 48 heures en cellule pour une poignée de farine alors que de Rugy, lui, n’a jamais été inquiété pour son train de vie aux frais du contribuable et poursuit sereinement sa carrière politique de retourneur de veste​.

Rendez-vous ce mercredi 1er décembre, 14h, au tribunal de Nantes !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.