Mentir comme Véran


Le véritable “complotisme” est de croire sur parole la moindre intervention d’un membre du gouvernement.


Le ministre de la santé a d’abord dit que les masques étaient inutiles, puis qu’il n’y aurait pas de Pass Sanitaire, puis qu’il serait retiré rapidement, puis qu’il n’y aurait pas de troisième dose vaccinale. Le même parle désormais des élections présidentielles. On peut donc craindre le pire.

Gérald Darmanin a fixé un rendez-vous avec Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, qui supervise les élections, pour discuter des modalités de scrutin dans le contexte sanitaire.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.