Pass Sanitaire : les gendarmes harcèlent un cinéma à Chateaubriant, il ferme ses portes


C’est la nouvelle normalité à laquelle nous devons nous habituer sous état d’urgence sanitaire. C’est à Châteaubriant, en Loire-Atlantique, à l’est de Nantes. Le cinéma Émeraude a décidé de fermer «jusqu’à nouvel ordre», jeudi 23 décembre, et l’explique par un communiqué sur son site internet.


Le cinéma a subi plusieurs raids de la gendarmerie, directement dans l’établissement et les salles, pour contrôler les Pass Sanitaires des clients et des employés. « Des gendarmes, fortement armés, ont forcé l’arrêt des projections et le rallumage des lumières en pleine séance pour le contrôle des pass sanitaires » explique le gérant. Il ajoute dans la presse : « Imaginez 10 gendarmes qui pénètrent dans la salle, en pleine projection. Les spectateurs ont cru à un risque d’attentat. »

Le cinéma a donc fermé ses portes pour « éviter de traumatiser d’autres spectateurs ». Le communiqué explique : « nous avons choisi de fermer le cinéma jusqu’au rétablissement d’une situation acceptable ».

Dans la presse, les autorités expliquent qu’un premier contrôle a lieu le dimanche 12 décembre et que « plusieurs infractions sont relevées parmi le personnel ». Quelques jours plus tard, nouvelle descente : « tous les clients sont en règle. Mais plusieurs employés sont verbalisés ».

Désormais, l’établissement Emeraude de Chateaubriant risque des sanctions, notamment une fermeture administrative.


Le communiqué de la salle de cinéma : https://chateaubriant.emeraude-cinemas.fr/#/

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.