Méprisant de la République


«Les non-vaccinés j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie».


C’est ce que le Président Macron a sorti, très sérieusement, au journal Le Parisien ce 4 janvier 2022. Rien de sanitaire là dedans, ni de rationnel. C’est le caprice d’un petit dictateur. Macron a « envie d’emmerder » les millions de personnes non vaccinées. C’est sa « stratégie ». Le contrôle numérique sans précédent de la population est juste une façon « d’emmerder » une partie de la population, en la tuant socialement. Il n’y a aucune volonté de soigner, ni de protéger qui que ce soit. Nous avons un petit garçon capricieux et tyrannique au pouvoir.

Le mépris, c’est un métier : des ouvrières « illettrées » à « jojo le gilet jaune », des « gens qui ne sont rien » aux « fainéants », Macron aura passé son mandat à insulter la population, à cracher à la gueule du peuple. Alors même qu’il n’a pas été élu démocratiquement mais sur un malentendu, par un chantage politique odieux : une mise en scène de « barrage à l’extrême droite ».


Sans l’état d’urgence sanitaire, rien ne dit que ce roitelet mégalomane entouré de sa cour pathétique aurait pu terminer son mandat tranquillement. Il est encore temps.


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don