Nuit insurrectionnelle en Corse


Suite à la tentative d’assassinat d’Yvan Colonna, prisonnier indépendantiste corse, des manifestations ont lieu depuis plusieurs jours en Corse.


Comme toujours, l’État a répondu par la violence, mutilant notamment plusieurs lycéens. Depuis, la colère est immense sur l’île. Dans la nuit du 9 au 10 mars, c’est une ambiance insurrectionnelle :

  • La préfecture d’Ajaccio visée par des cocktails molotov et les vitres brisées
  • Jets incendiaires contre la sous-préfecture de Calvi
  • Heurts devant la sous-préfecture de Bastia
  • Le palais de justice d’Ajaccio incendié
  • Affrontements et barricades
  • Un engin de chantier utilisé pour détruire une banque

Au milieu de la nuit, l’émeute était toujours en cours. Si chaque épisode de répression policière provoquait une telle réaction, il est probable que les forces de l’ordre seraient davantage tenues en laisse.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.