☢️ Incendies en Bretagne : la centrale nucléaire de Brennilis évacuée


Mardi 19 juillet, le feu s’est approché du site nucléaire dans les Monts d’Arrée


L’industrie nucléaire n’est pas une «solution» au réchauffement climatique, mais un grave danger supplémentaire. Exemple au cœur de la Bretagne : l’ancienne centrale nucléaire de Brennilis, à l’arrêt depuis presque 40 ans, a été approchée par l’incendie.

Un peu d’histoire. Dans l’euphorie des Trente Glorieuses, des dizaines de centrales nucléaires sont construites par les technocrates français. À l’époque la technologie pour fabriquer un réacteur est à notre portée, mais pas pour le démanteler. Personne ne s’en préoccupe. Le coût de l’arrêt et du démontage d’une centrale n’est pas évalué. Les dirigeants ont foi dans le progrès et la croissance économique. En gros : «on trouvera des solutions plus tard».

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Brennilis, est l’une des toutes premières centrales nucléaires françaises. Mise en service en 1967, au cœur de la Bretagne, dans les Monts d’Arrée, elle n’a fonctionné que 18 ans. Depuis son arrêt en 1985, il y a 37 ans, personne ne sait comment la démanteler.

Après plusieurs phases complexes, ponctuées d’incidents plus ou moins graves, les ingénieurs ne parviennent toujours pas à démonter le réacteur. En 2015, un feu se déclare dans un sas de conditionnement des déchets. En 2021, EDF reconnaît que du plutonium, détecté dans l’eau aux alentours, provient de la centrale de Brennilis. En 2022, une commission donne le feu vert à un démantèlement, qui coûtera près d’1 milliard d’euros, 40 fois plus que les estimations initiales. Et il ne s’agit pourtant que d’une des plus anciennes infrastructures, l’une des plus petites, et l’une des moins complexes.

19 juillet 2022, incendie géant au cœur de la Bretagne. Des centaines d’hectares sont en flammes dans les Monts d’Arrée. Inimaginable il y a encore quelques années. Le feu s’approche de l’ancienne centrale nucléaire. Les images satellites indiquent que les secteurs en feu ne sont qu’à quelques kilomètres à l’Ouest et à l’Est de la centrale. Les employés chargés de démanteler l’installation sont même évacués en urgence «vers 13 h, en raison des fumées empuantissant l’air».

Le journal Le Télégramme évoque un «feu tourbillonnant, attisé par un vent soufflant à 40 – 45 km/h». Comme toujours du côté des industriels du nucléaire, il n’y a aucun problème. Le communicant d’EDF affirme : «L’incendie ne se dirige pas vers nous. Par contre, avec le vent qui ne cesse de changer de sens, nous sommes embêtés par les fumées». Le feu a pourtant atteint le lac de Brennilis, qui borde littéralement le site. Les employés devraient revenir ce mercredi. «On reprendra le travail, si la situation le permet».

Cette fois, l’incendie n’a pas atteint le réacteur radioactif. Mais demain ? Avec l’augmentation des feux de forêt, qui peut garantir qu’aucun site nucléaire ne sera jamais atteint par les flammes ? Personne. Un simple démantèlement d’une petite centrale prend une quarantaine d’années et coûte une fortune. Les matières radioactives restent dangereuses au moins 100 000 ans. Qui peut s’engager à protéger et sécuriser toutes ces installations durant les 100 prochaines années, avec les crises écologiques et économiques majeures qui s’annoncent ? Absolument personne. La moitié des réacteurs nucléaires français sont déjà à l’arrêt, pour cause de chaleur ou de vieillesse. Macron, dans un accès de démence, voudrait construire des dizaines de nouvelles centrales. L’arrêt immédiat de cette industrie qui ajoute du désastre à la catastrophe est une urgence absolue.

Après les nucléocrates, le déluge. Ou l’incendie.


➡️ Image satellite : https://twitter.com/CRIIRAD/status/1549372090825973762

➡️ Article du Télégramme : https://www.letelegramme.fr/dossiers/les-monts-darree-touches-par-un-violent-incendie/feu-dans-les-monts-d-arree-80-salaries-evacues-de-la-centrale-de-brennilis-19-07-2022-13117675.php

? : Le Télégramme, Gaelle Berny

➡️ Dossier complet sur le nucléaire, son histoire et les résistances qui lui font face à retrouver dans notre revue Contre Attaque à commander ici : https://contre-attaque.net/boutique/contre-attaque-n1/