? Tout le monde ne pleure pas les monarques

Une propagande abrutissante s’est emparée du Royaume-Uni et parasite le reste du monde depuis 10 jours. L’humanité entière est invitée à pleurer une nonagénaire anglaise décédée paisiblement après une vie de privilèges absolus.

Les chaînes de télé, en Angleterre comme en France et ailleurs, nous imposent en direct chaque jour des images du cercueil, des reportages sur la famille royale, des éloges de la reine. Jusqu’à la nausée. Comme s’il n’y avait pas de sujets vraiment importants.

En Angleterre, aucune contestation n’est permise. Les syndicats ont suspendu leurs grèves pour «rendre hommage à la reine». Les personnes qui protestent contre la monarchie sont immédiatement arrêtées par la police. La communion doit être totale derrière les monarques.

Heureusement, de nombreuses initiatives dans tout le Royaume-Uni prouvent que tout le monde ne pleure pas la reine. Les supporters du Celtic Glasgow ont invité ceux qui détestent la famille royale à taper dans leurs mains. Des lettre géantes contre le roi sont apparues en Irlande du Nord. Des banderoles et des graffitis apparaissent dans plusieurs villes. L’anagramme FTQ, «Fuck the Queen», se répand. C’est de l’auteur anglais Shakespeare que nous vient la célèbre tirade : «Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois».

Quelques photos d’expression récentes Outre-Manche, en ce jour de funérailles officielles.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.