🌊 Lallement devient «secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la mer»


La croisiĂšre s’amuse au gouvernement : zĂ©ro compĂ©tence, rĂ©compense XXL


En juillet dernier, Didier Lallement le sinistre PrĂ©fet de Paris rendait sa casquette surdimensionnĂ©e : il quittait sa fonction aprĂšs le scandale mondial provoquĂ© par le tabassage et le gazage de familles de supporters anglais au stade de France. La fin de 3 annĂ©es de bons et loyaux services : maintenir l’ordre dans la capitale, avec une brutalitĂ© inouĂŻe, en Ă©crasant dans le sang toute contestation.

Dans la foulĂ©e, pour le rĂ©compenser, Macron voulait le propulser Ă  la tĂȘte de «l’AutoritĂ© de rĂ©gulation des transports», un poste sympa, 148.000 euros annuels et voiture de fonction. Mais le prĂ©sident du SĂ©nat avait empĂȘchĂ© le recasage, en dĂ©nonçant les «mĂ©thodes» de Lallement. Ce n’Ă©tait que partie remise.

Didier Lallement est finalement nommĂ© «secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la mer» Ă  partir du 3 octobre. Un fait du prince, puisqu’il est nommĂ© «sur proposition de la premiĂšre ministre», dans ce secrĂ©tariat qui dĂ©pend de Matignon.

Lallement aime le bleu marine, mais il n’a aucune compĂ©tence en matiĂšre d’ocĂ©ans. Ce secrĂ©tariat est «chargĂ© de coordonner les actions de l’État en mer». Il doit «évaluer et coordonner les diffĂ©rentes actions de l’État dans tous les domaines de l’activitĂ© maritime, des missions des garde-cĂŽtes Ă  la mise en valeur et la gestion durable des ressources de la mer». Une mission loin d’ĂȘtre anodine, alors que les ocĂ©ans souffrent, que la faune marine s’effondre et que la France possĂšde l’un des plus vastes territoires maritimes du monde.

En thĂ©orie, Lallement devrait se pencher sur la surpĂȘche, l’exploitation miniĂšre des fonds marins ou la protection des littoraux Il ne fera Ă©videmment rien de tout ça. Les Macronistes sont en ce moment mĂȘme en train de faire du lobbying Ă  l’Ă©chelle europĂ©enne en faveur de la pĂȘche industrielle. Par contre on peut compter sur Lallement pour durcir les frontiĂšres maritimes, les meilleures façons de refouler les rĂ©fugiĂ©s qui risquent leurs vies en traversant la MediterranĂ©e ou la Manche


Et tout ça Ă  grand frais d’argent public. Les secrĂ©taires d’État perçoivent 9.629,08 € par mois, avec plusieurs indemnitĂ©s, des exemptions d’impĂŽts et diffĂ©rents privilĂšges.

PrĂ©cĂ©demment, l’ancien Premier Ministre Castex Ă©tait propulsĂ© Ă  la Cour des Comptes, mais aussi au service des infrastructures de transports et dans une instance de «lutte contre l’exclusion». Et mĂȘme un poste bonus : consultant pour l’entreprise privĂ©e Idverde. Il touche ainsi facilement plus de 20.000 € par mois.

Ancienne Ministre de la SantĂ©, mise en examen fin 2021 pour «mise en danger de la vie d’autrui» pour sa mauvaise gestion de la pandĂ©mie, AgnĂšs Buzyn est maintenant conseillĂšre Ă  la Cour des comptes, un petit recasage sympa Ă  9.000 € par mois

Wargon, ancienne Ministre du logement, a Ă©tĂ© nommĂ©e avant l’Ă©tĂ© Ă  la tĂȘte de la Commission de rĂ©gulation de l’énergie, instance chargĂ©e d’assurer le bon fonctionnement des marchĂ©s du gaz et de l’électricitĂ© sans aucune compĂ©tences pour un poste aussi stratĂ©gique. Les rĂ©sultats sont brillants.

Pour rĂ©compenser les copains, «l’abondance» est toujours lĂ . Un jeu des chaises musicales qui n’en finit jamais, ou chacun et chacune peut trouver un bon fauteuil pour passer le temps.

Le Macronisme, c’est l’Ancien RĂ©gime en fin de vie. Une caste de pervers, d’incapables et de laquais qui s’empiffrent grĂące Ă  un monarque dĂ©testĂ© et ricanent des souffrances du bon peuple.