?? Grèce : grève générale tout feu tout flamme

La Grèce est paralysée ce mercredi 9 novembre par une journée de grève générale contre la flambée des prix. Le prix du gaz a plus que quadruplé avec une augmentation de 332%, et l’inflation a atteint les 12% sur un an dans le pays.

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue à l’appel des syndicats. À Athènes, au moins 20.000 manifestant-es selon la police, et une pluie de cocktails molotov qui est tombée sur les forces de l’ordre qui protégeaient le Parlement grec. À Thessalonique également, deuxième ville du pays, des affrontements ont eu lieu avec la police.

Le gouvernement conservateur a annoncé le déblocage d’aides, sous forme de primes, pour les petits salaires. Très insuffisant pour la population, alors que la Grèce a été essorée par les plans d’austérité imposés par le FMI, provoquant une explosion de la misère et des suicides. Les élections ont lieu dans 8 mois dans le pays. La gauche sociale-démocrate de Tsipras, qui a trahi tous ses engagements lorsqu’elle était au pouvoir, espère faire son grand retour.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don