Nantes : un millier de personnes dans la rue en soutien au peuple kurde


Reportage, photos et dessins de la manifestation


Les Kurdes sont un peuple sans État, à cheval entre la Turquie, la Syrie, l’Iran et l’Irak. Le peuple kurde est persécuté depuis des siècles, il doit résister aux grandes puissances de la région qui veulent le dominer ou le détruire. Ces dernières années, les Kurdes luttent à la fois contre l’oppression du gouvernement d’extrême droite turc et les fanatiques de Daesh, tout en menant un processus révolutionnaire au Rojava. C’est au cœur de Paris que la communauté Kurde a été endeuillée le 23 décembre 2022, après un attentat qui a coûté à la vie à trois personnes.

Samedi 31 décembre, un millier de personnes ont défilé dans les rues de Nantes, en hommage aux trois personnes assassinées dans l’attentat raciste de Paris. Après des discours et une minute de silence, le cortège parsemé de drapeaux d’organisations révolutionnaires kurdes a démarré avec des femmes en tête de la manifestation et plusieurs banderoles. Il a traversé les rues du centre-ville, encadré par un service d’ordre.

Des slogans et des chants en langues kurde et française ont retenti dans les rues, soutenant le Parti des Travailleurs du Kurdistan – PKK – ainsi que le célèbre cri de ralliement «Femme, vie, liberté», qui est chanté dans les rues d’Iran. Pour les manifestant-es présent-es, l’intervention du régime fasciste turc ne fait aucun doute dans l’attaque du 23 décembre. De même, le précédent attentat commis en janvier 2013 à Paris contre les kurdes n’a jamais été élucidé. Une opacité renforcée par les autorités françaises.

La mobilisation s’est achevée dignement Place Graslin, avec une nouvelle minute de recueillement pour les victimes. Résumé en images, avec un reportage dessiné et quelques photos.


? : Contre Attaque et Marion Lopez

✏️ : Ana Pich’

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.