Liban : incendies de banque en série

3A-1

3A-1

3B

3B

3C

3C

Au Liban, la crise économique n’en finit pas. L’inflation explose, il faut désormais posséder 80 000 livres libanaise pour avoir 1 dollar. La monnaie a perdu 98 % de sa valeur. Le billet le plus élevé est de 100 000 livres libanaises, et l’inflation sur un an est de +170%. 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les libanais n’ont pas accès à leur propre épargne.

Dans ce pays, les épisodes de révolte contre le gouvernement corrompu et les banques sont régulières. Une banque avait été attaquée par une jeune femme venue récupérer ses propres économies, elle était devenue une héroïne nationale. Des pénuries se multiplient au Liban, notamment depuis la terrible explosion du port de Beyrouth en 2020.

«Le dollar flambe, les banques brûlent» titre un journal libanais. Jeudi 16 février plusieurs établissements bancaires ont été attaqués par la population, et certains incendiés. Dans la capitale, mais aussi à Tripoli et Saïda, au moins 6 banques ont pris feu. Des routes ont également été bloquées par des barricades enflammées.

L’armée a été déployée pour ramener l’ordre. « Qu’est-ce qui est le plus moral, créer une banque ou l’attaquer », demandait Bertolt Brecht au siècle dernier. Plus que jamais d’actualité.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.