Un sweat contre la vidéosurveillance nocturne


Mac Pierce est un artiste qui se présente comme «technologiste créatif», il a mis au point un sweat qui permet d’aveugler les caméras de surveillance la nuit.


Alors que les caméras se multiplient dans les rues de toute la planète et que nos déplacements sont désormais filmés, et bientôt analysés par intelligence artificielle et reconnaissance faciale, Mac Pierce a imaginé un dispositif pour se rendre anonyme la nuit. Le principe est simple : le sweat contient des lampes LED infrarouges à forte puissance qui utilisent la même longueur d’onde que celle des projecteurs de caméra de vidéosurveillance pour la vision nocturne.

En effet, les caméras «sont réglées pour voir la lumière infrarouge la nuit. De cette façon, elles peuvent voir dans l’obscurité» explique l’inventeur. Si les LED renvoient suffisamment de lumière, la caméra compense la luminosité, et «on perd la définition de la vue de la scène. Ça rend tout ce qui est dans la lumière méconnaissable». Un halo blanc entoure la zone concernée.

Il faut positionner les diodes en haut du dos pour «masquer» son visage et ne pas être identifiable. Même pas besoin de foulard ou de cagoule. Mac Pierce propose un interrupteur cousu dans la manche, pour faire clignoter les LED lorsqu’on approche d’une caméra et saturer de lumière infrarouge les caméras de surveillance. Il explique que son dispositif est DIY, «Do it yourself», et peut donc être fabriqué par n’importe qui. Tous les logiciels et plans associés à sa fabrication sont en ligne, libres d’accès. Le sweat est baptisé «Camera Shy Hoodie», «le sweat qui n’aime pas être photographié», et nécessite nécessite un investissement de 200 dollars environ pour être mis au point.

Le «technologiste créatif» a aussi mis au point une casquette pour être anonyme dans la rue. Le dispositif est plus rudimentaire : trois bandes de tissu sont contenues dans la casquette et fixées en haut de la visière. Il suffit de les déployer pour recouvrir son visage avec un autre motif ou la photo d’une autre personne en cas de besoin. Et rétracter le camouflage si nécessaire.

Les technologies de surveillance envahissent nos vies et nos espaces à toute vitesse, sans aucun débat sérieux. Mais la situation n’est pas sans issue : des ruses existent pour échapper au flicage. Des contestataires ont aussi inventé des motifs à réaliser sur son visage avec du maquillage pour tromper la reconnaissance faciale et le mouvement d’opposition à Hong Kong a élaboré de nombreuses idées ingénieuses pour éviter l’identification… Les failles sont nombreuses, à nous de nous y engouffrer.

Source : https://www.clubic.com/domotique/video-surveillance/actualite-459048-tu-me-vois-tu-me-vois-pas-ce-sweat-permet-de-disparaitre-aux-yeux-des-cameras-de-surveillance.html

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.