Rennes : une nouvelle maison du peuple arrachée par la lutte

À Rennes, une Maison du Peuple avait été réquisitionnée au début du mois de février par le mouvement social. Les manifestations ne suffisaient pas : il fallait un lieu central pour se retrouver, s’organiser, préparer les actions. La salle de la Cité, bâtiment emblématique du mouvement ouvrier rennais avait été choisi. Dès le lendemain, des dizaines de forces de l’ordre avaient évacué le lieu.

Samedi 11 mars, au terme d’une manifestation survoltée, des centaines de personnes ont investi un ancien cinéma dans le centre ville. Cette fois ci, pas question de lâcher, un espace est vital pour un mouvement qui dure. Une partie de la nuit, des émeutes ont eu lieu dans la ville, et la rue devant la nouvelle Maison du Peuple a été couverte de barricades. Vers 1h du matin, après des heures d’affrontements, la police a battu en retraite. Et le bâtiment a été investi, proposant immédiatement un programme d’actions, d’assemblées, de cantines… Des blocages sont annoncés dès demain.

C’est un palier qui est franchi par le mouvement rennais. Et à l’intérieur, les occupant-es s’organisent pour résister à une éventuelle expulsion.

Cette prise doit être un exemple pour les autres villes. Le pouvoir nous veut dispersé-es, il ne voudrait que des manifestations éphémères, inoffensives et invisibles. Le pari est au contraire de créer des espaces rejoignables pour fortifier le mouvement. La nuit de feu rennaise aura prouvé que l’audace paie, et que quand on résiste, on gagne. Ouvrons des QG des luttes partout où c’est possible…

➡️ La page de la nouvelle maison du peuple : https://www.instagram.com/on.veut.la.maison.du.peuple

➡️ Adresse : 29 rue d’Antrain, à Rennes

Images : Raymond Macherel, Ewen Bazin

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don